Background agence-immobiliere.biz

Reims : poursuite d?une baisse des prix en pente douce



Une ville historique à forte identité, Reims abrite un patrimoine exceptionnel à qui elle doit le label de Ville d’Art et d’Histoire. Sa joie de vivre et son dynamisme culture ne font que renforcer son attractivité.


La capitale champenoise dispose également de programmes immobiliers compétitifs. Mais, tous ces attraits ne suffisent pas pour doper le marché immobilier local, fortement sévi par la crise. Si au début des années 2000, l’investissement immobilier a été considéré comme une valeur sûre dans cette ville bourgeoise, il laisse aujourd’hui septique à cause de la tendance baissière du prix.


Malgré le faible retour des acquéreurs, le prix de l’immobilier à Reims n'est pas sur le point de repartir à la hausse.



Vente appartement à Reims : une timide progression à l’horizon



Après une année 2014 en demi-teinte, la vente des appartements affiche une faible reprise ces derniers mois dans cette belle ville champenoise. L’optimisme affiché par les professionnels commence à se confirmer.


prix immobilier m2

Pour ce type de biens, le prix m² immobilier à Reims est à 2019 euros en moyenne. Mais cela peut varier entre 1514 euros et 3029 euros, en fonction des quartiers. Les taux de prêt historiquement bas y sont en quelques sortes responsables.



Reims, vente des maisons mal en point



Les ventes des maisons à Reims, par contre, n’arrivent pas à se remettre de la crise.


Avec un prix moyen par mètre carré estimé à 1945 euros, elles affichent une baisse de -3,7% par rapport aux appartements. Selon le type de maison à vendre et le quartier, le prix peut osciller entre 1458 euros et 291 euros.


Mais, les promoteurs immobiliers de la ville restent optimistes. Ils estiment que les acheteurs auront retrouvé le chemin des agences immobilières d’ici quelques mois.



Reims : un marché immobilier à double facette



Si les ventes immobilières dans le centre-ville rémois n’accusent qu’une légère baisse sur ces 6 derniers mois, celles de la banlieue connaissent une perte de vitesse. Les prix au mètre carré des maisons et des appartements y ont chuté à une moyenne de 1600 euros, contre 2700 euros pour les secteurs qui entourent la célèbre cathédrale, la place du Forum et les cours d’Erlon et de Langlet.

ch be lu ca